Aa+ Aa-

Budget 2019 : investir une liberté sous conditions

Le budget 2019 du Département est à l'image d'un territoire très dynamique. C'est un atout indéniable afin de maximiser sa capacité d'investissement tout comme la Région, qui a su de surcroît redéployer ses frais de fonctionnement et considérer son personnel.

Le Groupe LR, acteur déterminé pour soutenir le développement, s'interroge sur la santé apparente du département.

Les collectivités locales partenaires sont aussi soumises à des obligations budgétaires et politiques qui retardent parfois le lancement de projets. Ainsi, les liquidités dont on dispose, appellent à être prochainement investies.

Du côté des recettes, les droits de mutation à titre onéreux sur les constructions et la compensation financière genevoise sont des sources importantes mais instables. Ces dernières sont à la fois déterminantes pour la santé du budget mais totalement dépendantes du contexte économique départemental et frontalier.

L'investissement, de son côté, subit la très forte pression démographique. Cela entraîne principalement la construction prochaine de plusieurs collèges et le développement d'infrastructures de transport. Cette démographie concerne les besoins des enfants et des seniors. Le handicap aussi. Mais ces projets sont ralentis par la réglementation administrative ou les contraintes budgétaires de l’État, qui souhaite limiter la dépense publique. C'est ce qui bride notre capacité d'action.

Disposer d'un budget confortable ne suffit donc pas. Encore faut-il, à l'instar de la Région, savoir valoriser la compétence de ses équipes, travailler dans un esprit de partenariat avec ses interlocuteurs et se dispenser de l'arbitraire pour être plus créatif.

 

Groupe « Les Républicains de Haute-Savoie »

Joël BAUD-GRASSET

François DAVIET

Sophie DION

François EXCOFFIER

Patricia MAHUT

Sylviane REY

 

Aa+ Aa-