Aa+ Aa-

Le Département se mobilise en faveur de la santé publique

Alors que l’épidémie ne faiblit pas, l’espoir de tous est que le maximum de Français et Françaises soient vaccinés dans les meilleurs délais. Le coup de frein donné par la suspension temporaire du vaccin AstraZeneca, et désormais le doute qui s’est installé dans l’esprit du public quant à son utilisation, couplés à une stratégie de vaccination menée par le Gouvernement qui patine, inquiètent. Avec le 3e

confinement qui vient d’être décrété, le moral des populations est au plus bas et la fragilité de l’économie du pays s’aggrave.

Dans ce contexte particulièrement difficile, il est essentiel de maintenir et de préserver l’implication et la détermination de tous les acteurs qui sont mobilisés dans ce combat de longue haleine. Le Département de la Haute-Savoie y prend toute sa part, confirmant son engagement à accompagner au plus près les Haut-Savoyards qui vivent depuis plus d’un an au rythme du virus.

Ainsi, le Département a participé en mars dernier, avec le SDIS, l’ARS, le Centre Hospitalier Annecy-Genevois, la Ville d’Annecy, ainsi que des professionnels de santé libéraux, à une grande opération éphémère de vaccination organisée par la Préfecture de Haute-Savoie sur le Pâquier à Annecy. Cette opération d’ampleur a permis de vacciner 1811 personnes.

Par ailleurs, le Département a financé le déploiement d’un véhicule sanitaire qui sillonne toute la Haute-Savoie à la rencontre des personnes âgées de plus de 70 ans éloignées des centres de vaccination, afin de leur permettre d’accéder au vaccin. Cette unité mobile s’inscrit dans la volonté d’aller au plus près des personnes les plus fragiles. Ainsi douze secteurs prioritaires ont été établis.

Parallèlement, le Département déploie un dispositif de vaccination au sein des six résidences services séniors réparties sur le territoire de la Haute-Savoie, permettant une intervention à domicile. Sans oublier l’ouverture ce 7 avril du vaccinodrome au sein de Rochexpo, au fonctionnement duquel le SDIS, le Département et la Région contribuent, qui va permettre d’accélérer la vaccination des Haut-Savoyards.

Les débats récents sur l’approvisionnement en masques, puis l’accompagnement des procédures vaccinales, montrent que l’échelon local s’impose comme une solution efficace pour pallier les lenteurs de l’État, il a su faire preuve ces dernières semaines d’une remarquable réactivité. Depuis le début de la pandémie, le Département aura suppléé aux conséquences de la gestion de la crise sanitaire par l’État en injectant 20 M€ au profit des différents acteurs nécessitant un accompagnement.

Une réalité qui justifie l’aspiration à la différenciation que réclament les collectivités locales pour pouvoir, à l’échelle départementale, gagner en efficacité en respectant les identités locales et en prenant en compte les spécificités.

Nous souhaitons, à cet égard, que le Gouvernement autorise, dans le cadre des discussions du projet de loi 4D, les Départements à intervenir dans le champ de l’économie.

 

Groupe «  Majorité Départementale (LR-UDI-DVD) »

Jean-Paul AMOUDRY
Richard BAUD
Chrystelle BEURRIER
Bernard BOCCARD
Estelle BOUCHET
Françoise CAMUSSO
Guy CHAVANNE
Virginie DUBY-MULLER
Fabienne DULIEGE
Denis DUVERNAY
Agnès GAY
Christian HEISON
Josiane LEI
Myriam LHUILLIER
Marie-Antoinette METRAL
Christian MONTEIL
Georges MORAND
Raymond MUDRY
Vincent PACORET
Jean-Marc PEILLEX
Christelle PETEX
Dominique PUTHOD
Marie-Claire TEPPE-ROGUET
Aurore TERMOZ
Laure TOWNLEY-BAZAILLE
Christian VERDONNET

 

Aa+ Aa-